VOTE | 43 fans

#101 : Le vol de l'aigle

 

 

Titre VO  : The stolen eagle

Diffusion USA : 28/08/2005      Diffusion France : 29/06/2006

Résumé :

Rome est soumis aux luttes pour son gouvernement. D'un côté, les partisans de Jules César en pleine conquête de la Gaule et  de l'autre ceux de Pompée qui tente de rendre le calme à la Cité. C'est sans compter les manipulations orchestrées par Attia afin que sa fille Octavia devienne la nouvelle épouse du maître de Rome Pompée. 

En Gaule, le symbole de la suprématie romaine dans l'Empire, l'Aigle de César est volé. Deux membres de l'armée romaine, le centurion Vorenus et le légionnaire Pullo sont chargés de le récupérer.

 

Titre VO
The stolen eagle

Titre VF
Le vol de l'aigle

Vidéos

Première bataille (en anglais)

Première bataille (en anglais)

  

Diffusions

Logo de la chaîne C8

France (inédit)
Mercredi 17.07.2013 à 20:50
0.35m / 1.7% (Part)

Plus de détails

Titre VO : The Stolen Eagle

Numéro : 101 

Scénariste(s) : Bruno Heller

Réalisateur(s) : Michael Apted

 

Premières diffusions :

États-Unis États-Unis : 28 août 2005 sur  HBO 

Royaume-Uni Royaume-Uni : 2 novembre 2005 sur

France France : 29 juin 2006 sur Canal+

Belgique Belgique : 9 janvier 2007 sur La Une

France France : 31 mai 2009 sur M6

France France : 14 novembre 2009 sur Série  Club

 

Dernière diffusion en date :

France France : 14 novembre 2009 sur Série  Club

101 - Le vol de l’aigle.

Depuis 4 siècles, la République de Rome domine une partie du monde sans pour autant parvenir à s’organiser elle- même. La noblesse (les patriciens) et le peuple (les plébéiens) s’affrontent sans cesse dans la Cité.

Pompée le Grand et Jules César se partagent le pouvoir. Anciens soldats, ils sont amis depuis de nombreuses années. Pompée depuis huit ans, est le maitre reconnu de la Cité de Rome, tandis que Jules César livre une guerre sans merci pour la conquête de la Gaule, ce qui le rend plus populaire et plus riche que jamais. Le pouvoir est en train de changer de main, ce qui effraie les patriciens car , même si César est de sang noble, il prend le parti de la Plèbe. Il peut alors aspirer au pouvoir suprême, soutenu par l’armée, le peuple et l’argent.

***

En 52 av. JC, les troupes de Jules César en Gaule affrontent les tribus des Barbares Germains. L’attaque est menée notamment par le centurion Vorenus qui compte dans ses rangs le légionnaire Titus Pullo. La bataille montre la force de l’armée romaine et de sa formation guerrière. Mais Pullo ne tient pas sa ligne comme prévu. Il avance vers l’ennemi sans se soucier des ordres de rappels de Vorenus. Ce dernier en allant le rechercher , lui sauve la vie. Vorenus traite Pullo d’ivrogne, ce qui lui vaut un coup de poing asséné par le légionnaire. Mais vite Vorenus réplique. Pullo est emmené hors des lignes.

Au camp de la 13ème légion, , après la bataille, Pullo  est châtié sur les ordres de Vorenus  par le fouet pour son insubordination et par son acte de violence sur un supérieur. Pullo prend sa chose avec ironie.

Au camp de base César vient d’arriver. Assisté de Marc-Antoine, il reçoit la réddition du chef gaulois Vercingétorix qui se prosterne devant l’aigle Romain. César est acclamé. La guerre en Gaule est sur le point de s’achever.

Pullo est en prison alors que les soldats sont autorisés à piller comme ils veulent la ville gauloise d’Alesia et amasser le butin qu’ils veulent. Il enrage. Dans le même temps, on négocie le prix des esclaves gaulois.

César apprend par une lettre de Pompée la mort de sa fille qui était également l’épouse de ce dernier.  Julia était alors en  couches lors de sa mort. L’enfant est également morte.

***

A Rome, les prises de guerre de Gaule arrivent sous les acclamations du peuple, ce qui n’est pas sans inquiéter  les patriciens qui voient la renommée grandissante du chef de guerre.

Le marchand Timon arrive également à Rome. Il est sollicité par Atia de Julii qui en profite pour le prendre pour amant afin de négocier un bon prix sur un de ses articles.  Elle lui achète en effet un étalon blanc en cadeau pour son oncle Jules César. Elle demande à son jeune fils Octave d’aller en Gaule le lui offrir afin d‘être les premiers à lui faire un présent.

***

Au sénat, Caton se fait la voix de ceux qui considèrent que, alors que la guerre en Gaule est finie, César tarde à revenir, sous prétexte de préparer le renversement de l a république à son profit. Il se heurte aux sénateurs qui sont pour la plèbe. Caton réclame donc que César soit destitué de son commandement en Gaule, ses armées dissoutes et que son retour à Rome soit effectif immédiatement. César devrait répondre alors d’inculpation de guerre illégale, vols, corruption et trahison.

Cicéron essaie de calmer les esprits ne prenant parti ni pour l’un ni pour l’autre. Pompée prend la défense de son ami et se refuse à le trahir.

Le soir même, à l’abri des regards, Caton s’entretient en privé avec Pompée et lui propose de s’allier aux nobles pour évincer César du pouvoir. Pompée se refuse à toute alliance, sûr de son pouvoir sur les armées romaines qui seraient prêtes à le suivre.

***

Dans la maison d’Atia, Octave ne se réjouit pas de son voyage en Gaule. Il part accompagné d’esclaves vers son grand oncle César.

Pompée apprend que Atia a acheté l’étalon qu’il convoitait. Cela le met en rage lorsqu’il apprend qu’il est destiné à César.

***

Brutus, le fils de Servilia, une maitresse de César, alors qu’il rentre sur Rome, passe par le campement de la légion où stationne César.  Ce dernier lui avoue ne plus savoir comment tenir ses hommes, hormis par la crainte du fouet. Les soldats commencent en effet à avoir le mal du pays et risquent de se mutiner, ne voyant plus l’utilité de leur position alors que la guerre est finie. De plus, le vol de l’aigle, symbole de Rome, renforce l’idée d’une malédiction sur César parmi les rangs de ses hommes.

***

Alors qu’Octave arrive presque au camp de la 13ème légion voir son grand oncle, son convoi est attaqué par des voleurs.

***

Vorenus est chargé par Marc-Antoine de retrouver l’aigle volé par des bandits gaulois. Il emploie la torture, crucifiant un prisonnier romain de chaque tribu pour que les autres parlent. Il apprend ainsi que des membres d’une tribu, les Cardurci, se sont infiltrés dans le camp pour prendre le symbole.

Pullo est placé sous le commandement de Vorenus pour retrouver l’aigle perdu de César.

***

Brutus arrive enfin à Rome où il retrouve sa mère. Celle-ci est quelque peu dépitée par la lettre écrite par le consul militaire qu’elle aurait souhaité plus enflammée.

***

Vorenus explique à Pullo qu’il l’a choisi car les chances de retrouver l’aigle sont pour lui nulles. Pullo, déjà condamné à mort, ne craint plus rien donc pour tomber en disgrâce !

***

Lors de la fête donnée en son honneur, Brutus raconte à Pompée la mésaventure de César qui s’est fait voler son étendard, ainsi que ses difficultés à tenir ses hommes.

César charge sa nièce Atia par une lettre de trouver à Pompée une nouvelle épouse.  Elle fait part de l’idée à sa fille Octavia, pourtant déjà marié à Glabius, en précisant que César veut que ce soit elle qui soit la nouvelle femme de Pompée le Grand. Cela suppose le divorce d’avec Glabius, ce que refuse Octavia. Atia lui précise que César n’hésiterait pas à faire tuer son mari actuel pour obtenir ce qu’il veut. Atia en fait, ne voit que son intérêt en mentant ainsi de la sorte. Octavia se résout donc à quitter la demeure de Glabius dans le but d’être offerte à  Pompée.

***

En Gaule,  Octave, lui, est toujours prisonnier des bandits gaulois alors que sa mère sacrifie un taureau pour sa protection.

Quant à Vorenus et Pullo, ils se font voler leurs chevaux lors de leur première halte nocturne. En chemin, ils rencontrent un gaulois monté sur un étalon blanc que les deux romains convoitent à leur tour. Ils attaquent et massacrent les hommes pris par surprise, délivrant ainsi sans le savoir le jeune Octave. La chance veut qu’également ces gaulois aient capturé celui avait volé l’aigle de César. Ils reviennent ainsi au campement auréolés de succès, rapportant le symbole sous les vivas des soldats. César, pleinement satisfait par le retour des deux romains, est encore plus étonné de voir son petit neveu à leur côté.

La tête du voleur est apportée à César qui se rend compte qu’elle appartenait en fait à un serviteur de Pompée, déguisé en gaulois. Il comprend alors que ce dernier cherche à lui nuire, ayant envoyé cet homme pour voler son étendard. César décide alors d’attaquer le maitre de Rome. Il informe ce dernier de sa volonté de faire stationner la  13ème légion à Ravenne, tout près de Rome, montrant son désir de conquête de la capitale romaine.

***

Entre temps, Pompée ne perd cependant pas de vue qu’il lui faille une nouvelle épouse. Il se marie donc avec Cornélia, une autre patricienne romaine. Atia est folle de rage contre sa fille qu’elle accuse avoir manqué de charme pour séduire Pompée. Mais au final, elle trouve que la situation lui sourit tout de même puisque désormais Pompée et César sont ennemis. Leurs deux familles ne pouvaient donc être réunies par ce mariage. Atia décide de trouver un autre époux à sa fille pour un meilleur intérêt alors qu’Octavia n’aspire qu’à retrouver son ancien mari.

Les troupes de César sont en route pour Rome.

1x01
L'aigle volé


400 ans après avoir chassé de la ville le dernier roi,
la république de Rome gouverne de nombreuses nations, mais ne peut se gouverner elle-même.
La ville est constamment agitée par des conflits entre la plèbe et la noblesse.
Le pouvoir est partagé et l'ordre maintenu par deux soldats, de vieux amis Gnaeus Pompée Magnus et Gaius Julius César.

Autrefois, Pompée était reconnu par tous pour être le plus grand des deux, mais depuis les huit dernières années,
pendant que Pompée maintenait la paix dans Rome, César s'est lancé dans une guerre de conquête en Gaule qui l'a rendu encore plus riche et populaire.

La balance du pouvoir s'incline de l'autre côté, et la noblesse est devenue craintive.

Bien qu'appartenant lui-même à la noblesse, César est favorable à la plèbe.Un homme tel que lui, un aristocrate avec des soldats, de l'argent
et l'amour du peuple, pourrait se faire roi.

 

                                              *-*-*-*-*-*-*-*

Au combat.

Vorenus :

Pullo, formation ! Pullo ! Une seule formation !Boucliers sur moi !
Retourne en formation, abruti d'ivrogne. Reformation !

 

Au camp des soldats.

Soldat :

Le légionnaire Titus Pullo est un héros de la 13e légion, mais regardez-le maintenant.
La justice frappe tous les hommes. Il a commis un terrible sacrilège, et il le paiera de sa vie !
Ainsi que quiconque ici enfreindra la loi. Les bagarreurs et les ivrognes seront fouettés. Les voleurs seront étranglés. Les déserteurs seront crucifiés.

Pullo :
C'est tout ? Je commençais à peine à m'amuser.

 

Plus tard.

Soldat :
Devant toi... Vercingétorix, fils de Celtil, chef de la tribu des Arvernes, commandant du bastion rebelle d'Alésia, roi de toutes les Gaules.
Que décideras-tu pour lui ?

Soldats  :
César !
César !
César ! César ! César !

Pullo, enfermé.
Hé ! Qu'est-ce qu'il se passe ?
Hé ! Ici !
Buveurs de pisse, fils d'un cirque de putes !


Autre prisonnier.

Le chef des Gaules s'est rendu à César.
La guerre est finie.


Pullo.

Ne dis pas ça.

Prisonnier.
Les gars ont reçu deux jours de liberté pour piller la ville et prendre leurs propres trophées.


Pullo.
Ils vont tous être riches. Et moi je suis ici !


Au camp des soldats.
 

Soldat
Allez, monte là-dedans !

Posca
400 deniers ? Tu es fou ?

Marchand 1
Je ne peux pas descendre.
On paiera la prime habituelle pour les marchands, les femmes fécondes, et tout le reste.

Messager
De la part de Pompée Magnus, chef.

César
Monte ton prix à huit.


"Mon cher ami et allié, Gaius, j'ai de terribles nouvelles."

 

Flash back chez Pompée.

 

Julia, fille de César.
Pardonne-moi.

Pompée
Je te pardonne.
Je te pardonne.

Julia
Sois bon envers mes esclaves.

Pompée

Je le serai.

Julia
Et envers mon père.

Pompée
Je le serai.

Julia
Embrasse-moi. Tes cheveux. C'est amusant.



Camp romain.

Posca
Ce ne sont pas des paysans bouseux de l'Est. C'est la crème des nations gauloises.

Marchand 1
En surabondance sur le marché.
Tu ne pourras pas t'en débarrasser.
Sept, et contente-toi-en. Livrés à Massilia  ?

Posca
Voyons ! D'accord. Règle les détails.

Marc-Antoine
J'espère que tu as obtenu un bon prix de ces parasites.

César
Assez bon.

Marc-Antoine
Des nouvelles de Rome ?

César
Une lettre de Pompée. Ma fille Julia est morte en couches.

Marc-Antoine
Je partage ta peine. L'enfant ?

César
Une fille. Morte-née.

Marc-Antoine
Il va falloir à Pompée une nouvelle femme.

 

A Rome.

La foule

César ! César ! César !

Marc-Antoine
Plus de trophées de César de Gaule.

La foule
César ! César !

Un sénateur (Scipion)
Quel vacarme terrible fait la plèbe quand elle est heureuse !

Un autre sénateur (Caton)
C'est de la musique. Attends que César commence à les faire hurler pour réclamer notre sang. Là tu entendras quelque chose de terrible.

Le crieur public
Une bonne récompense est offerte pour le retour d'une esclave, volée ou en fuite, appartenant à la maison de Marius Dolabella.
Sous la protection de Pompée Magnus et de Jules César, le Sénat siège demain. Soyez-en informés ! Aucun trouble ne sera toléré.

 

Chez Atia.

 

Atia de Julii
C'était charmant, Timon. Deux étalons sont venus à Rome aujourd'hui.

Timon
Bien sûr, quelle naïveté de ma part. Tu veux le cheval

Atia de Julii
Je le veux. Mais ne sois pas ronchon maintenant. Cela n'a pas été une épreuve pour moi. J'ai toujours trouvé quelque chose
d'à la fois pervers et excitant dans les petits hommes barbus.
Vas-y, voyons, ne te cache pas, Octave.
Entre.
Ne sois pas sot.
Entre.

Atia de Julii
J'ai acheté un cheval.

Octave
Vraiment ?

Atia de Julii
Le meilleur cheval de Rome au dire de tous.

 Octave
Je suis très content pour toi.

Atia de Julii
C'est un présent pour ton grand-oncle.
Je veux que tu mènes cet animal en Gaule et le lui donnes en personne.

Octave
Pourquoi ?

Atia de Julii
Eh bien, quand il rentrera à Rome, tout le monde lui fera des cadeaux. Nous devons être les premiers.

Octave
Je doute qu'il revienne à Rome bientôt. L'hostilité du Sénat l'en empêchera. Du point de vue de la loi, ce n'est pas...


Atia de Julii
S'il te plaît, ne commence pas à parler de la loi. Tu sais combien cela m'ennuie.

Octave
C'est un long voyage jusqu'en Gaule.

Atia de Julii
Exact. Et pourtant, bien que tout jeune garçon, tu risquerais ta vie pour honorer ton grand-oncle bien-aimé. Tu iras dans le camp de César,
seul, sur un noble étalon blanc. C'est un présent qu'il n'oubliera pas de si tôt.

Octave
Seul ?

Atia de Julii
Tu auras de nombreux esclaves. Tu seras parfaitement en sécurité.
Et tu rendras ta maman si fière et si heureuse.

 

Au Sénat

Organisateur des débats

Caton, le Sénat t'écoute.

Caton
Pompée Magnus... J'ai une question concernant ton ami et co-consul...
le favori de Vénus, Gaius Jules César. Pourquoi son siège reste-t-il vide ? Pourquoi ne rentre-t-il pas chez lui ?
Sa guerre illégale est terminée. La Gaule est depuis longtemps à genoux.
Pourquoi César garde-t-il ses courageux soldats loin de leur familles et amis ?
Depuis huit longues années, il se gorge comme un loup du sang de la Gaule, et s'enrichit ainsi monstrueusement.
Pourquoi ?
Pourquoi flatte-t-il la plèbe avec des courses et des combats et des fêtes criardes ? Pourquoi a-t-il payé les dettes
de tous les crétins immoraux qui siègent ici au Sénat ?
Pourquoi ?!
Je vais vous dire pourquoi il fait ces choses.
Il veut s'acheter une couronne.
Il veut détruire la république et gouverner Rome en tyran sanguinaire ! Voilà pourquoi !
Par conséquent, je propose de mettre immédiatement un terme à la charge de César de gouverneur en Gaule, de dissoudre ses armées
et de le rappeler à Rome pour répondre aux accusations de guerre illégale, vol, corruption et trahison !

Pompée
Très bien, Caton.
Plein de brio et de verve, comme d'habitude.
César a été généreux envers le peuple parce que, comme moi, il aime le peuple.
C'est le peuple qui gouverne, et pas vous, de la grande aristocratie.

Caton

Ce sont les soldats de Pompée qui gouvernent, et pas nous, de la grande aristocratie.

Pompée
Je vais nous épargner à tous à des heures de vociférations inutiles et user de mon droit de veto consulaire sur ta motion.

Oui !
Je ne...


Je ne...

Silence !

Cicéron
Sommes-nous des enfants ?
Laissons le consul parler.


Merci, Cicéron. Je ne...

Cicéron

Toutefois... si je peux dire quelques mots avant que tu ne continues... Lorsqu'on est face à un loup affamé,
il est malavisé de donner des coups d'aiguillon à la bête, comme Caton nous l'aurait fait faire.
Mais il est tout aussi mal avisé d'imaginer que l'animal qui montre les dents et gronde est un ami et de lui offrir sa main comme Pompée le fait.
Peut-être que toi, tu nous ferais grimper dans un arbre.

Pompée
César est mon frère par un serment sacré.
Je connais son coeur.
C'est mon ami et un fils loyal de la République. Et jusqu'à ce que quelqu'un prouve qu'il ne l'est pas,
je ne le trahirai jamais.



A une représentation théâtrale en plein air

 

Caton

Pompée Magnus, mon cher ami,
quelle heureuse rencontre.

Pompée
Scipion, Caton. Je ne vous aurais pas crus amateurs de mime.

Un sénateur
Tu connais ma fille, Cornélia. Veuve du noble Publius, mort à Carres*.

Pompée
Cornélia, ton mari était un bon Romain.

Cornélia
Merci. Père, ma présence n'est pas appropriée. Il y a une femme dépravée sur scène.

Un sénateur
Je ne l'avais pas remarquée.
Nous ne nous attarderons pas alors.
Pompée, bonne soirée.

Caton
Si tu n'y vois pas d'inconvénients, pourrions-nous parler en tête-à-tête ?
Nous, l'aristocratie seule, pas plus que toi et tes soldats seuls, ne pouvons écraser César.

Pompée
Arrête-toi là.

Caton
Je ne dis pas que tu souhaites écraser César, je dis seulement que si tu le désirais, tu ne pourrais pas le faire tout seul.

Pompée
Je n'ai pas besoin de la noblesse. Je n'ai qu'à taper du pied et des légions se dresseront dans toute l'Italie !
Je peux aplatir César comme un insecte si je désirais qu'il en soit ainsi.
Mais je ne le désire pas.

Caton
Renie-le, Pompée !

Pompée
Renie César !

Caton
Fais alliance avec nous, et sa force s'évanouira. C'est toi le véritable pouvoir.
 C'est toi que le peuple aime vraiment. Crois-tu qu'ils crieront encore le nom de César quand il sera à court des colifichets gaulois qu'il leur lance ?

Pompée

Crois-tu que je me soucie des noms que l'on crie dans les rues ? Rien n'est plus important. Tu me demandes de trahir ouvertement un ami. Je ne peux pas le faire. Bonne nuit.

Chez Atia, le lendemain

Octavia

Mon idiot de petit frère. Tout se passera bien.

Atia
N'est-il pas parfait ? Un vrai petit soldat.

Octavia
Il a peur.


Atia
C'est absurde. Les Romains n'ont jamais peur. Il est simplement triste de quitter sa maman.
Tu n'as pas peur, n'est-ce pas, Octave ?
Bien sûr que non. Le temps passe.
Embrasse-moi, mon chéri.
Andros. Ramène-le-moi sain et sauf ou j'utiliserai les yeux de tes enfants comme collier de perles.

 

Chez Pompée

Pompée

Lyco, le cheval...
Pas trop cher, j'espère.

Lyco
Je suis désolé, maître, le cheval était déjà vendu. A Atia de la famille des Julii.

Pompée
Atia ?

Lyco
Elle l'envoie en Gaule. Un cadeau pour César.

Pompée
Qu'il crève ! Doit-il avoir tout ?
Puisque tu devais aller en Gaule de toute façon, je pourrais faire d'une pierre deux coups.

Au camp de César en Gaule

 

César

Laisse-moi te regarder.

Brutus

Aussi laid qu'avant, j'en ai peur.

César
Pas du tout.
Vieillir te va bien, Brutus.


Brutus
Combien de temps cela fait ?

César
Cinq ans ?
Non, six.

Brutus
Astucieux. C'est presque comme une véritable maison.
Je suis profondément attristé par ton deuil.
Julia et ce qui a suivi. Une histoire terrible.
Sincères condoléances.

César
Alors dis-moi, comment va ta mère ?

Brutus
Egale à elle-même. Elle t'envoie son amour, exige de savoir pourquoi tu ne lui as pas écrit depuis des mois.

César
Je peux y remédier si tu es mon messager. J'ai plusieurs lettres à envoyer.


Brutus
Si toutefois je parviens à me procurer un autre cheval. Je n'avais pas réalisé que la Gaule était si loin.

Marc-Antoine
Brutus, mon vieil ami... Qu'est-ce qui peut bien t'amener ici ?

Brutus
Marc Antoine, quel plaisir.
Je suis allé rendre visite à mon cousin à Narbonne.


Marc-Antoine
Comment va ton imbécile de cousin ?

Brutus
Il allait...


Marc-Antoine
En fait, désolé, je suis un peu pressé.J'ai besoin, disons, d'un demi-talent or.

César

Ah bon ?

Marc-Antoine
Tu as vu comme il me fait confiance.
Pour l'aigle.

César

Bien sûr. Strabon ! Donne à son excellence Marc Antoine un demi-talent or.
Un demi-talent or. Et pas un as de plus.

Strabon
Dominus.

Brutus
Je ne sais pas comment tu supportes cet homme.

César
Il aime se battre.

Brutus
A ses manières, on pourrait penser qu'il vient d'une famille de rien.
Il a un côté vulgaire.

César
Je m'en moque.

Brutus
Quelle est cette histoire d'aigle ?

César
Mon étendard personnel a été volé par des brigands.
Une sale affaire.
Les légions avaient déjà le mal du pays et étaient rétives quand l'aigle a été volée, maintenant elles sont clairement au bord de la mutinerie.
Les hommes pensent que c'est un présage certain de ma perte et ils réclament à grands cris la dissolution comme des oies.

Brutus
Ils ne semblaient pas si mécontents.

César
Ils n'affichent jamais leur mécontentement. Ils seraient fouettés. Je te le dis, Brutus, Je ne sais plus que faire.

 

Sur la route vers le Gaule

Andros
Maître Octave...
Vasio n'est plus qu'à quelques miles.

Octave
Ne me touche pas sans ma permission. De l'eau.

 

En Gaule, au camp de César

Marc-Antoine

Lucius Vorenus. Tu as une cervelle. Du moins aux dires du tribun.
Alors dis-moi, si c'était toi qui devais récupérer l'aigle de César, comment t'y prendrais-tu ?

Vorenus
Je prendrais des prisonniers de chaque tribu en Gaule et les crucifierais un par un jusqu'à ce quelqu'un me dise où est l'aigle.
Et puis, rapidement et sûrement avec un homme ou deux j'irais le revoler.


Marc-Antoine
Bien.Nous sommes du même avis. Fais-le.

 Vorenus
Le faire, chef ?

Marc-Antoine
Je crois qu'il y a un détachement spécialisé dans la torture avec la troisième légion, mais tu peux choisir tes propres hommes si tu le souhaites.
Il y a là un quart de talent, pour les pots-de-vin et le reste. Dépense-le à bon escient.


Vorenus
Oui, chef.

Camp romain de César



Gaulois, crucifié
Non ! S'il vous plaît ! Laissez-moi descendre ! Laissez-moi descendre !
Laissez-moi descendre ! Je sais...
Je sais où est l'aigle.


Vorenus
Parle.

Gaulois
Les Hispaniens* bleus, ils sont venus passer la nuit... et puis sont partis sur le territoire des Cadurci.*
S'il vous plaît ! S'il vous plaît ! Laissez-moi descendre !


Vorenus
Les Cadurci. Le sort m'en veut.

Gaulois
S'il vous plaît, laissez-moi descendre !


Vorenus
Faites-le descendre.

Dans le cachot de Pullo

Pullo

Forculus, si c'est bien toi le dieu qui s'occupe de ce genre d'affaires, je t'invoque pour que tu m'aides.
Si tu ouvres cette porte, je te sacrifierai un bel agneau blanc,ou bien, à défaut, si je ne pouvais pas en trouver
un bien à un prix décent, six pigeons.
Cela, Forculus, je te le jure.

Soldat
Légionnaire Titus Pullo, debout.

 Pullo
Que fait-il ici ?

Soldat
Tu vas être libéré sur ordre du centurion de la deuxième compagnie des hastats*, Lucius Vorenus.
Satisfais-le en faisant ton devoir, et tu échapperas à la condamnation dans l'arène.


Pullo
Je ne me tiendrai même pas à côté de ce connard de merde, bien moins encore servir sous ses ordres.
Je reste ici, merci beaucoup.

Soldat
Ces ordres viennent directement de son excellence Marc Antoine en personne.

Vorenus
Tu vas récupérer l'aigle de César.

Pullo
Moi ? Récupérer l'aigle de César ?

 

Chez Servilia de Junii à Rome

Servilia

Brutus ?

Brutus

Maman ! Tu n'as pas idée combien il est bon de rentrer à la maison.

Servilia
Tu es aussi marron qu'une fève.

Brutus

Ça me donne I'air typique du soldat.

Servilia

En effet, c'est le cas. Comment va le cousin Marcellus ?


Brutus

Assommant mais en forme.


Servilia

Et César ?



Brutus

Qui ?


Servilia

Ne sois pas cruel. Va-t-il bien ? A-t-il demandé de mes nouvelles ?


Brutus

A-t-il demandé ?Je n'arrive pas à m'en rappeler.


Servilia

Je ne crois pas.

 

Brutus

Mais il t'a écrit une lettre.


Servilia

Tu es insensible.


"Très chère Servilia, pardonne mon long silence.
Ces derniers longs mois n'ont été que sang, fer et boue, et pas un instant pour des lettres à des amis.
Sois certaine que j'ai pensé à toi
avec une grande affection. J'ai hâte de me retrouver seul avec toi."

Servante
"Grande affection." "Hâte de se retrouver seul avec toi". Tu crois qu'il dit de telles choses à sa femme ?


Servilia

"Affection" ? Qu'est-ce que c'est ? Il n'a pas pu dire "amour."


Servante

Voudrais-tu qu'il prenne une harpe ? C'est un soldat, pas un poète.

Le jour baisse. Nos invités vont arriver.

 

En Gaule


Pullo
Tu montes bien. Presque aussi bien que moi.

Vorenus
Pullo, adresse-toi à moi correctement.


Pullo

Presque aussi bien que moi, chef.

Je suis un enfant naturel. Mon père était probablement un Ubien*.
Où as-tu appris à monter si bien ?

 

Vorenus

 ...

 

Pullo

Comme tu veux.J'essayais juste d'être aimable.

 

Vorenus

 La famille de ma mère élevait des chevaux à Mutina*.

 

Pullo

Mutina, près de Regium ? Vers là-haut ?

Vorenus
Là-haut.

Pullo

Une belle région.

Merci, chef, de m'avoir choisi pour cette mission.

Vorenus
Une façon honorable de te racheter.

Pullo

Me racheter ? De m'avoir mis dans cette merde en m'insultant.


Vorenus

 N'y pensons plus.

Pullo

Jamais. Je ne l'oublierai pas. Titus Pullo n'oublie jamais une faveur.
Quelles chances crois-tu que nous ayons de trouver l'aigle ?
La 13e n'échoue jamais, non ?

Vorenus
Peu ou pas de chances. L'aigle peut être n'importe où. Enterrée, fondue, envoyée au fond de la mer.
Nous cherchons une aiguille dans une meule de foin.
Et ne pas trouver l'aigle, c'est tout comme la perdre. Nous serons disgraciés.
Alors je te choisis parce que tu es déjà disgracié et condamné à mort.

Pullo

Alors tu ne te rachetais pas du tout ?

Vorenus
Pullo, concrètement, tu es déjà mort.
La perte d'un crétin d'ivrogne lèse peu la légion.


Pullo

Si je suis déjà mort, chef, tu devrais faire attention à la façon dont tu me parles.
Si je n'ai rien à perdre, qu'est-ce qui m'empêche de te tailler en menus morceaux et de m'enfuir à cheval, hein ?
Qu'est-ce qui m'en empêche, chef ?

Vorenus
Eh bien, si ton honneur de soldat de la 13e légion ne suffit pas,
je devrais compter sur la supériorité de mes capacités au combat.


Pullo

Supériorité des capacités au combat ?

 

Chez Servilia


Très bien.


Et bien sûr, vous devez imaginer des cheveux longs jusque là, des moustaches énormes, la plus terrible des puanteurs.
Ils ne mangent que de la viande crue et ne se lavent jamais.
Ils ont une coutume admirable.
Ils résolvent leurs querelles politiques
par un duel à mort.

Excellente idée. N'est-ce pas ?


Mère n'arrête pas de me pousser à m'occuper des affaires politiques.

Eh bien, c'est notre tradition familiale et notre devoir depuis... 500 ans.


C'est une chose d'un ennui si mortel. Mais tu vois, si notre Sénat gérait les affaires à la façon des Germains,
j'irais probablement y jeter un oeil.

Ouais, pas de poursuites judiciaires assommantes ni de débats qui n'en finissent pas.
Juste des épées, des poignards.


Bien plus divertissant.

Brutus, un mot. Dis-moi, tu juges bien.
Comment va mon cher ami César ?

Eh bien, il... Il a connu mieux, je crois. Très... très las, pour être honnête.
Un peu démoralisé.


César démoralisé ? Jamais.


Son étendard a été volé.


Comment a-t-il laissé une bêtise pareille lui arriver ?

Je ne sais pas mais son attitude et son tumulte à ce sujet...


Tu sais combien les plébéiens peuvent être à l'égard de ce genre de choses...
Ils désespèrent de rentrer chez eux,penchent vers la mutinerie...

J'ai entendu dire qu'il y avait quelques mécontentements mais des mutins ?
Difficile à croire.


Tu imagines ?


Après tout ce qu'il a fait pour eux,


il ne sait pas s'ils vont......continuer à se battre pour lui.
Et les classes inférieures ont un sens très très rudimentaire de la loyauté.
Sans vouloir te vexer.
Je ne fais pas allusion à toi. Tu es d'une classe inférieure, mais je voulais dire, les classes inférieures en général.
Un sens très très rudimentaire de la loyauté.
Si tu veux bien m'excuser.


"Ma chère nièce,
j'espère que les enfants et toi allez bien.
J'ai une mission pour toi.
La politique me dicte de donner à Pompée une nouvelle épouse mais je suis absent depuis trop longtemps
pour savoir quelle femme de notre famille lui conviendrait.Je demanderais bien à Calpurnia*, mais bien qu'excellente épouse,
elle n'entend rien à ce genre d'affaires. Rends-moi service et sélectionne la fille que tu estimes la plus propre à le satisfaire
et offre-la-lui en mariage en mon nom."

Excuse-moi, j'étais dans mes pensées.

César ne t'annonce pas de mauvaises nouvelles, j'espère.


Non, pas du tout. Pas du tout.

Quelle charmante réception.

Merci.

Pas aussi charmante que toi dans cette robe.


Et Octavie...Ravissante.


Eh bien, je fais de mon mieux.


Elle s'obstine à ne pas se tenir droite.


Où est Octave ?


Il est en Gaule.


La déesse-mère dit qu'il n'arrivera aucun mal à ton fils.


Bien.


Dis-moi alors, comment se porte ton mariage ? Glabius est un homme bon.


Tu m'étonnes.
J'ai toujours cru que vous aviez des difficultés.


Dois-tu toujours te montrer désobligeante ?


Je ne faisais que demander. Excuse ma curiosité.


Il y a eu des difficultés dans le passé mais nous les avons surmontées.


Nous nous aimons beaucoup.


Voilà qui est dommage.
A présent je culpabilise.
Je pensais que tu déborderais de joie.


Que veux-tu dire ?


Ton oncle Jules a l'intention de te marier à Pompée Magnus.


Oncle Jules a l'intention...

Je sais que le physique de Pompée est ingrat, mais on m'a dit qu'un c'était un amant absolument parfait.
Et tu seras la première dame de Rome.
Nous devrons te faire divorcer de Glabius,
évidemment aussi vite que possible.


Je ne le ferai pas.
J'aime mon mari.

Si tu ne divorces pas de Glabius de ton plein gré, César demandera à Glabius de divorcer.


Et Glabius refusera.


Sans aucun doute, et alors il sera tué.
Et est-ce que quelqu'un veut que cela arrive ?


César ne ferait pas ça.


Cet homme est en Gaule depuis huit ans. C'est presque une bête sauvage.


Cet homme a les larmes aux yeux. Des larmes !


Il m'aime.


Un mari efféminé n'est d'utilité pour personne.


Et tes esclaves ! Que d'histoires ! Je pense que tu les nourris trop.

Un peu plus d'arsenic, je crois, Gaia.
Essaie d'avoir l'air un petit peu plus gaie, Octavie.
C'est pour le bien de la famille.


Je m'en moque.


Toi, moi et ton frère sommes seuls au monde.
Nous devons être forts.

Nous ne sommes pas seuls. César est...

César est en Gaule. Pompée est ici.


Courage, ma chérie.


Les Parthes menaçaient mon flanc droit. Et alors, plutôt que raccourcir la ligne de bataille,
ainsi qu'il aurait été conventionnel de le faire, j'ai envoyé en avant la réserve de ma cavalerie
et pris à revers les soldats sur les flancs.


Bravo, Magnus.

Ne l'est-il pas, Octavie, magistral ?


Magistral.


Magnus, dis-moi une chose, et sois honnête.


Est-ce que ma fille te plaît ?


Beaucoup, sans aucun doute.


Alors je peux te dire que César,


en témoignage de son éternelle amitié, aimerait te l'offrir en mariage.


Elle n'est pas mariée au jeune Glabius ?


Divorcée.


Peut-ête as-tu besoin de temps pour y réfléchir.


Excuse moi. J'ai été pris au dépourvu.


Comment pourrais-je dédaigner une si louable et digne promise ?
César est beaucoup trop généreux.


Excellent.


Nous devrions attendre jusqu'au mois prochain pour une vraie cérémonie, bien sûr, quand le deuil de Julia prendra fin.


Bien sûr, bien sûr. Mais tu peux profiter de tes privilèges de fiancé quand tu le souhaites.
Maintenant, si tu le veux.


Vraiment, ce n'est pas nécessaire.

Ne sois pas sot. Octavie s'en ferait une joie.
Inutile d'être timides. Nous sommes tous dans la famille maintenant, après tout.


Les Bretonnes*...
Leur con est sauvage. Il faut les traquer comme une biche.
J'veux dire, une fois que tu les as sous toi, ça bat ta meilleure pute à Narbo.


Tu t'intéresses à autre chose qu'aux femmes ?


Qu'y a-t-il d'autre sur terre ?


La nourriture, je suppose.


Tu n'aimes pas les femmes ?


Bien sûr que si. J'en ai épousé une.


J'ai une femme, Niobé.

Je vois. Les centurions peuvent donc se marier ?


J'ai reçu une dispense spéciale.


Une dispense spéciale ?
Ce doit une bonne......femme.

En effet.


Ça fait un moment que tu ne l'as pas vue alors.


Sept ans et 140 jours.


C'est dur. Puisse la Fortune te sourire.


Moi, j'ai des goûts plus simples.


J'aime tuer mon ennemi, prendre son or, et profiter de ses femmes.
C'est tout.
A quoi bon s'attacher à une seule ? Où est la saveur ? Où est la joie ?


Pullo, quand était-ce la dernière fois
que tu as eu une femme qui ne pleurait pas ou qui voulait être payée ?
Tu prends le premier tour de garde.
Réveille-moi quand la lune sera au zénith.


Bien, chef.


Halte ! Halte !


Fils de Pluton* !
Ce n'était pas de si bons chevaux de toute façon.


Mes ancêtres ont combattu à Zama* et à Magnésie*,
Mon père chevauchait aux côtés de Sylla*,
et voilà à quoi je suis réduit.
A pied et dévalisé par des enfants.


Joli cheval.


Regarde ici, Mars*.
Regarde ici, Mars.
Je suis Titus Pullo.
Ces hommes couverts de sang sont mon cadeau pour toi.


Grâce aux dieux, vous êtes venus.Je vous suis extrêmement reconnaissant.


Ecoute-moi. Je t'ordonne de me libérer sur-le-champ.


Jolie façon de parler pour un esclave. Tu n'iras pas loin avec une telle impudence.


Je ne suis pas un esclave. Je suis Gaius Octave de la famille des Julii.
Petit-neveu de Jules César.


Gaius qui ?


Je suis un citoyen romain de noble naissance, et je t'ordonne de couper ces cordes.


Dis "s'il te plaît".


S'il te plaît.
Soyez assurés que vous serez largement récompensés pour m'avoir rendu service.


Tu vois comme il parle bien ? Il est convaincant, je le reconnais.


César prouvera qui je suis. Menez-moi à lui.


Nous ne pouvons pas encore le faire. Nous avons des ordres.


Quels ordres ?

Nous devons retrouver l'aigle volée à César.


César se soucie bien peu de son aigle. On vous a chargés d'une mission inutile.


Si César ne se soucie pas de l'aigle, pourquoi nous a-t-il envoyés la chercher ?


Cela aurait l'air étrange s'il ne faisait pas d'efforts.


En fait, la perte de l'aigle est utile à César.

Pourquoi serait-ce utile à César ?


Parce que Pompée n'est pas un grand philosophe. Il prendra une perte symboliquepour une faiblesse réelle.


Explique.

César ne veut pas frapper le premier coup contre un vieil ami, il espère donc pousser Pompée à l'attaquer le premier.
Pompée ne le fera que s'il croit César faible.


Non. Ils sont comme des frères, ces deux-là.


Quand Julia est morte,le dernier véritable lien entre eux a été coupé.
César a pris à Pompée l'amour de la plèbe, et c'était son bien le plus précieux.
Une bataille est inévitable.


Pullo.
Les Hispaniens bleus !


Bonjour, mon oncle !

Octave ?


L'un des hommes de Pompée. Je l'ai mal jugé.
Je pensais que cela aurait servi de stratégie pour qu'il se retourne contre moi mais il a dû se retourner contre moi
dès la mort de Julia.


Et tout ce temps il te défendait au Sénat.


Il est aussi rusé qu'une sardine, le pauvre imbécile.La bataille commence.

Il est temps.


Porca Juno.

"Très cher Pompée,
je crois que l'homme ci-joint t'appartient.
Un mot rapide pour te dire que j'ai décidé de faire passer l'hiver à la 13e légion plus près de chez eux, à Ravenne,
J'aurai donc bientôt le plaisir de te rendre hommage en personne."


Pompée ! Pompée !

Vous tous, voici ma nouvelle épouse, Cornélia.

Peut-être que si tu avais fait preuve d'un peu de séductionau lieu de te morfondrecomme une vieille vache engourdie,
ceci ne se serait jamais produit.
Par tous les dieux !

S'il te plaît, je parlais seulement
sous l'emprise de la colère.


Tout le monde sait qu'il s'agit d'une répudiation pour raisons politiques.
Pompée et César sont ennemis à présent.
Il suffit de regarder Cornélia. Une vieille poule maussade, plumée et bouillie.

Peut-être que Glabius me reprendra.


Nous allons te trouver quelqu'un de bien plus digne que Glabius.

J'ai été déshonorée et on m'a fait honte devant toute la ville !


Sornettes !


Une fille de bonne famille ne peut jamais être déshonorée par un scélérat de petit plébéien comme Pompée !
Non... C'est moi qui ai été tournée en ridicule. C'est moi qui ai perdu la face !


Je veux sa mort. Je veux sa mort.


Et tu l'auras. Pompée mangera du sable pour ça.

 

 

Source : seriesub.com                                               Mise en page : nala62.
 

Transcript: Raceman
Traduction: Haynee
 www.forom.com

Kikavu ?

Au total, 19 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

stephane25 
17.02.2018 vers 11h

cinto 
03.11.2016 vers 17h

RonanBart 
05.10.2016 vers 15h

kira2000 
Date inconnue

coltseven 
Date inconnue

Harlowe 
Date inconnue

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

HypnoCup

Quel est ton enfant préféré ?

Clique ici pour voter

Ne manque pas...

Participe à la rénovation des quartiers du cartel Hypnoweb !
Du 23/04 au 13/05 | Viens nous aider !

Activité récente
Actualités
Tulip Fever | Kevin McKidd  - Affiche + Trailer

Tulip Fever | Kevin McKidd  - Affiche + Trailer
Kevin McKidd joue dans le film Tulip Fever réalisé par Justin Chadwick. Il sortira prochainement...

HypnoTrek 2016

HypnoTrek 2016
Bonjour à tous les courageux membres qui se sont aventurés dans cet HypnoTreK. L'HypnoTrek a été...

Un film pour Kenneth Cranham

Un film pour Kenneth Cranham
Kenneth Cranham (Pompée le Grand) est à l'affiche du drame historique Fallen Eagle: Broken Wings....

Premiere Goosebumps

Premiere Goosebumps
Kevin McKidd était à la première du film de Sony Pictures : Goosebumps accompagné de sa fille. La...

Divergente 3 l Bande Annonce

Divergente 3 l Bande Annonce
La bande annonce du film "Divergente 3" de Robert Schwentke a été dévoilée.  Au casting, nous...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
Partenaires premium
HypnoPromo

Annaelle19, Avant-hier à 23:53

Aloha ! Une nouvelle série de photos à départager sur le Thème : Tani Rey et Junior Reign sur le quartier Hawaii 5-0.

grims, Hier à 06:48

hello ! tout nouveau jeu sur le quartier Vikings !

grims, Hier à 06:48

"une seule chose" et vous si vous deviez garder qu'un seul acteur lequel serait-il ??? pour plus d'infos rendez-vous sur le quartier !

grims, Hier à 06:49

Venez nombreux merci

serieserie, Hier à 09:20

Vous rêvez de la nouvelle carte Goodies Chicago Fire? Vous pouvez tenter de la gagner sur les quartiers Chicago ainsi que tous les cartes Chicago!

HypnoBlabla

LaFriteFan, Hier à 19:49

"Parfaitement parfait"

Supersympa, Hier à 19:50

Tu as ton plan pour dominer le monde ?^^

LaFriteFan, Hier à 19:52

Il avance ?

LaFriteFan, Hier à 20:02

o

Sonmi451, Hier à 21:04

Petit passage pour dire RIP au DJ Avicii qui nous quitte bien trop tôt...

Viens chatter !